TopDictionnaire techniqueCapacité d'un accumulateur

Capacité d'un accumulateur

L’accumulateur est une sorte de piles galvaniques capables de stocker de l'électricité. Il est utilisé dans presque tous les secteurs de l'industrie. Indépendamment du type, de la construction et de la taille, chacun d'eux se distingue par sa capacité et sa tension nominale indiquée en ampères-heures. Du point de vue de la technique la capacité d’un accumulateur est une capacité nominale. Elle se réfère à un accumulateur toute à fait efficace et correctement chargé et déchargé par un courant continu pendant une période de 20 heures à température de 20°C jusqu'au moment où une seule pile atteint la valeur de 1,7 V (10,2 V pour un accumulateur de 12 V). Le déchargement de l’accumulateur à une valeur inférieure à 10 V peut entraîner sa sulfuration et, par conséquent, son endommagement ou une diminution énorme de sa capacité. La capacité nominale est étroitement liée à la définition du courant nominal qui détermine la valeur du courant déchargeant un accumulateur donné au cours de 20 heures. Pour le calculer il faut diviser la capacité de l’accumulateur par 20. A titre d’exemple, le courant nominal pour un accumulateur de 40 Ah sera égal à 2 A. Evidemment, plus cette valeur est élevée, plus la capacité de l’accumulateur est grande, ce qui par conséquent influe le temps où le dispositif peut fonctionner jusqu'au moment où il sera complètement déchargé.

 

Fig. 1. Deux accumulateurs populaires offerts par la société Delta. A partir du côté gauche: ceux de 12V 7,2 Ah et 12 V 18 Ah (ces accumulateurs se distinguent par une plus grande durée de vie par rapport à celle des accumulateurs standards).

 

 

 

En pratique, la capacité d’un accumulateur ce n’est rien d'autre que la capacité d'accumuler de la charge électrique, tandis qu'un ampère-heure (Ah) est le produit de l’intensité de courant de décharge (A) et le temps de décharge de l’accumulateur (h) à une tension spécifiée. Par exemple, un accumulateur de 18 Ah devrait, théoriquement, alimenter un circuit électrique à intensité de courant de 1 A pendant 18 heures. La durée de vie de l’accumulateur sera doubléé, à 36 heures, si la consommation de courant par le circuit alimenté sera deux fois moindre, soit 0,5 A. Bien sûr, en pratique, ces valeurs peuvent varier en fonction du mode de décharge, des conditions de fonctionnement et de l’état de l’accumulateur.

 

Non sans raison, la capacité des accumulateurs indiquée par les fabricants se rapporte à des essais effectués à 20°C. Selon la technologie de la fabrication de l’accumulateur, sa capacité est influencée par la température. Lorsque la température à laquelle l’accumulateur est déchargé baisse, sa capacité devient aussi réduite. Par exemple, la capacité des accumulateurs plomb-acide pour la température de 0°C est de 85% de la capacité nominale. En cas de températures inférieures à zéro la capacité d’un accumulateur s’abaisse de manière importante et pour la température de -10°C, elle n’est que 75% de la capacité nominale. Des températures élevées ne sont pas non plus favorables aux accumulateurs. Une température de fonctionnement trop élevée d’un accumulateur affecte sa durée de vie, ce qui entraîne par conséquent son usure rapide. Par conséquent, si vous installez des accumulateurs dans des alimentations tampon, prêtez attention à la libre circulation de l'air autour d’eux.

 

Pour des accumulateurs plus petits utilisés dans des appareils de radio et de télévision portables, des ordinateurs portables et des téléphones portables, la capacité est indiquée en unité sous-multipliée de Ah - mAh (milliampère-heure).

 

La capacité d’un accumulateur est également déterminée par son courant de charge. L’on a admis qu’il ne pouvait pas être supérieur à 0,1 de la capacité de l’accumulateur. Par exemple, un accumulateur de 18 Ah doit être chargé avec du courant d'environ 1,8 A. Malheureusement, chaque cycle de déchargement et de rechargement de l’accumulateur fait réduire sa capacité et ceci est inévitable. Toutefois, une exploitation correcte, des conditions de fonctionnement appropriés et un évitement de sa décharge complète, permettent de rallonger sa durée de vie.